Retour à la version graphique



Vous êtes dans

Comité des fêtes

Les jeunes de la classe bien entourés de M. le Maire et du comité des fêtes

Les jeunes de la classe bien entourés de M. le Maire et du comité des fêtes

Le compte rendu des fêtes de Misson, 27 28 et 29 juin 2014

La pluie n’a pas effrayé les Missonnais !
Cette édition pluvieuse n’a pas réussi à résigner les locaux. La bonne humeur des organisateurs face aux conditions climatiques versatiles et la fidèle participation des festayres entre deux averses ont permis d’enchaîner les manifestations dans la joie et l’allégresse.
Des couleurs, du vent et des rires
Les festivités sont lancées par le clown Pepito, illuminant de couleurs les yeux du regroupement péda-gogique Misson-Mimbaste avant de déguster un savoureux goûter. A suivre, la traditionnelle remise des clés à une classe nombreuse, sous la «baguette» de Patricia et J.B. ! Habillés comme les écoliers d’antan, les jeunes ont mérité une pause ré-créative autour du Podium Energy Light. Le lendemain, une dizaine d’équipes a chaussé les crampons avant l’arrivée de la pluie et a ainsi pu reprendre des forces avec un petit casse-croûte juste avant le concours de pétanque. Le Vert Galant a en-suite dispensé des jeux avec vachettes, agrémentés d’interludes avec une famille d’équidés bien dociles malgré l’atmosphère venteuse. La buvette ainsi que le podium se sont donc exilés dans la salle polyvalente pour réchauffer le public, toutefois nom-breux, et lui permettre de poursuivre la soirée autour d’un repas. Le troisième jour, les fidèles ont pu apprécier un office embel-li par une quinzaine de musiciens missonnais rassemblés pour l’occasion. La ganaderia le Vert Galant « ayant plus d’un tour dans son sac », a réussi à offrir un agréable moment aux pitchounes malgré la météo capricieuse avant de laisser place aux musiciens « d’Andropause Bande ». Cette formation de cuivres au répertoire éclectique, auquel appartient deux visages lo-caux, nous a permis de prendre plaisir à écouter des airs célèbres lors de l’apéritif, précédant des grillades «intra-muros » pour cette année ! Enfin, le célèbre duo des Brigades du pire a procuré un excellent moment de rires, en partie grâce aux cita-tions des figures communales, qui ont su accepter cet instant ironique (sans rancune !). Les derniers convives ont terminé la soirée par un convivial apéro tapas. Comme le dit le dicton quelque peu adapté… fêtes pluvieuses, fêtes heureuses ! Pour perpétuer cette tradition, venez nous rejoindre : bénévoles, membres, festayres, notre porte reste toujours ouverte !